Système PDA (Active 1D)

Active 1d Principe et fonctionnement

L’avance à l’amorçage de l’Active 1D® est obtenue par un dispositif dit « dispositif d’impulsion». Son principe consiste à stocker l’énergie électrostatique présente dans l’atmosphère à l’approche d’un nuage orageux puis à déclencher l’amorçage de la décharge ascendante au moment opportun. Ce dispositif est mis en fonctionnement par un capteur intégré mesurant la valeur du champ électrique ambiant. Il provoque alors une inversion quasi-instantanée de la polarité de la tête du paratonnerre entraînant une amplification du champ électrique sur sa pointe.

Caractéristiques de l'Active 1D

  • Prise en compte du critère énergétique pour choisir le dard qui a capacité à se transformer en traceur ascendant,
  • Source d’énergie autonome et propre : champ électrique atmosphérique,
  • Prise en compte de la polarité du nuage,
  • Rayon de courbure de la tête optimisé de façon à atténuer l’effet couronne et garantir l’avance à l’amorçage,
  • Garantie de fonctionnement par toutes conditions atmosphériques,
  • Grande résistance à la corrosion grâce à sa fabrication en acier inoxydable 304 L.
  • Conforme à la norme 17-102

Rayons de protection de l'Active 1D

Le paratonnerre à dispositif d’amorçage Active 1D® a été testé en laboratoire selon le protocole de la norme NF C 17-102. Ces tests ont révélé une avance à l’amorçage de 12μs par rapport à une tige simple.

Zone de protection accrue

Les rayons de protection de l'Active 1D ci-dessous indiqués, sont définis pour les quatre niveaux de protection Np (de I à IV) en fonction de la hauteur h réelle entre la pointe du paratonnerre et le point le plus haut à protéger.

ΔT : Avance à l'amorçage, pour l'Active 1D, ΔT= 12, 25, 45 & 60 us

- Np: Niveau de protection de plus ou moins grande sévérité (I à IV) déterminé par l'évaluation du risque faite à l'aide du logiciel

Risque foudre, selon la norme NF C 17-102.

- h (m): hauteur entre la pointe du paratonnerre et le point le plus haut à protéger.

active1d_tableau Ce produit de haute technologie est accepté par la Régie du bâtiment, moyennant une demande de mesure différente. Au Québec, plusieurs installations PDA ont été réalisées.